Comment retrouver un chat perdu (méthode Patricia Franckhauser)

Méthode de Patricia Franckhauser, que je remrecie du fond du coeur car cela a merveilleusement fonctionné pour moi !


Recevez les nouveaux articles par email
en vous abonnant à la lettre d’information du site !

[rainmaker_form id= »1021″]

One thought on “Comment retrouver un chat perdu (méthode Patricia Franckhauser)

  1. LECLERCQ Maud says:

    Bonjour Ange, je te suis après avoir découvert tes vidéos, je vais lire tous les articles de ton blog, tu es une personne qu’on peut qualifier de bonne, intelligente, cultivée, très attachante, j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt l’aventure de Wagner, qui se termine bien, c’est génial.
    J’adore les chats, j’en ai toujours eus, ou presque, j’aime d’ailleurs tous les animaux, qu’ils soient sauvages, domestiques, ou de ferme, quels qu’ils soient, avec, il est vrai, un faible pour les félins, tellement mystérieux, attachants, ayant une sacrée personnalité, j’ai adopté mon Chopin, il y a maintenant 11 ans, il appartenait à une dame âgée, atteinte de la maladie d’alzheimer, elle ne s’en occupait pas correctement, le nourrissait mal, son pelage de l’époque était terne, avec beaucoup de noeux, c’est un angora, j’ai changé son alimentation, j’ai commencé à lui faire boire de l’argile verte dans son eau de boisson, je lui ai donné de la levure de biere, des croquettes de meilleure qualité, de la viande blanche, bref, au bout de deux mois, il était méconnaissable, et au fil des années, sa digestion s’est améliorée, il vomissait beaucoup durant des jours entiers, il doit maintenant avoir entre 14 et 16 ans, il a un problème d’hypertyroïdie, mais je le soigne avec des plantes, et il se maintient, je ne le perdrai jamais, car dès que je l’ai eu, alors qu’il vivait prisonnier en appartement, je l’ai habitué au harnais, et peu à peu, il a compris, que nos sorties journalières lui apportait un certain bien être, il est toujours content de sortir, ce qui lui permet de renifler l’herbe, les arbres, les plantes, mais il est très content aussi de remonter à l’appartement, je pense que je serais très inquiète de laisser un chat en totale liberté, il existe des voisins malveillants, qui n’hésitent pas à empoisonner les chats, une route à proximité est aussi un danger permanent, bref, chacun prend ses responsabilités, et avec un peu de chance, peut garder son chat jusqu’à ce qu’il décède de sa belle mort, si je puis dire, voilà, je voulais juste partager avec toi, mon amour des chats et de tous les animaux, dont je déplore les souffrances, à tous niveaux, on pourrait en parler des heures, j’ai déménagé du Nord, en Basse Normandie, je vois tous les jours des vaches, moutons, chevaux, dans les près, à chaque fois que je passe en voiture ou à pieds devant eux, je leur envoie de l’amour, car je sais qu’un jour, leur vie s’arrêtera brutalement, dans un cauchemar et çà me rend très malheureuse d’y penser….
    Bonne continuation, tu es merveilleuse.

Laisser un commentaire