Apprendre le consentement dès l’enfance

Comme le disait Françoise Dolto, un enfant n’a pas à être un singe savant, il faut respecter qui il est. Si un enfant ne veut pas faire un bisou on a pas à le forcer s’il n’y consent pas. Je n’embrasserai pas quelqu’un parce que « c’est mignon » ou « poli » ou qu’on me le demande avec insistance. Quand je dis non c’est non, peu importe si j’ai 5, 15 ou 35 ans. Non, c’est non. Et c’est en commençant par ce respect du consentement que l’on donne de l’importance à ce que pense et ressent un enfant, ce futur adulte… Prenons soin des futurs générations ! 😉❤