Le credo des sorcières

Déclamation de mon poème Le Credo des Sorcières.

Le fichier audio peut être télécharger gratuitement sur mon bandcamp Ange de Gaïa : https://angedegaia.bandcamp.com/track/le-credo-des-sorci-res

Vous pouvez partager ce poème sur vos plateformes web mais merci de préciser la source.

« Le Credo des Sorcières »
Poème de Ange de Gaïa

Depuis le fond des âges, la magie habite tous les cœurs,
De l’homme et de l’animal, du végétal et du minéral.
Bercés par l’Univers, nous sommes frères et soeurs
Issus du feu, de l’eau, de l’air et de la terre.

Nous célébrons chaque jour l’abondante Nature,
Honorant ses cycles, d’esbats en sabbats,
Les treize pleines lunes aux rayons si purs,
Solstices, équinoxes, fêtes d’amour et de joie !

A Yule et Litha, l’hiver et l’été sont célébrés,
Ostara, Mabon, jour et nuit d’égale durée…
Lungnasad, Beltaine, Imbolc, Samhain,
Temps de réjouissances aux divins festins !

Car sous la blanche robe de la Déesse Lune
Nous dansons, rions, festoyons, aimons !
En harmonie avec le Dieu des brumes,
Dont les bois portent les rubans des unions.

L’esprit mais aussi le corps iront vers la nudité :
C’est que sans masque, sans fioriture,
L’initié mêlera ses sens exacerbés
Aux puissances qui régissent la Nature…

En leurs noms, Sorciers et Sorcières se réunissent
En leur couvent, ou seuls, mais unis par la pensée,
Pratiquant la magie au sein de la sphère évocatrice,
Toujours dans le respect des lois sacrées.

L’une d’entre elles est celle du triple retour :
Ce qui sera fait sera rendu par trois fois.
Gardons-nous donc de faire le mal car un jour,
Tôt ou tard, cette simple loi s’appliquera.

L’autel est gardé par le Dieu et la Déesse,
Représentés par le calice, l’athamé ou l’encens,
Le sel, la flamme du cierge, les fleurs en tresses.
Et dans le cercle tracé, les Gardiens sont présents.

Invoqués pour servir l’oeuvre de la magie,
Ils offrent la puissance des points cardinaux.
Dieux et entités, humblement convoqués ici,
Unissent leurs énergies à celles des élémentaux.

La magie requière la connaissance de quatre piliers
Qui furent enseignés à tous les Initiés de naguère :
Quatre clés mystiques que Salomon nous a légué :
Savoir, Vouloir, Oser, Se Taire.

Alors comme la Merveille Argentée trônant dans la nuit,
Comme l’Astre Rayonnant dans les cieux de nos jours,
Nous devons éclairer le monde, en totale harmonie
Avec tout ce qui vibre, dans le plus sincère amour.

La volonté d’apprendre et d’oser mettre en oeuvre
Tout ce que les maîtres nous enseigneront avec le temps
Ne pourra rendre nos vœux fertiles qu’en faisant preuve
De grande humilité face à l’application de nos talents.

Ainsi donc nous invite le Credo des Sorcières
A communier avec la Déesse et le Dieu :
Car la sagesse tient en ce simple vers :
« Si nul n’est lésé, fais ce que tu veux ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *